La Fraternité

de La Pierre d’Angle

 

« La pierre rejetée des bâtisseurs

est devenue la pierre d’angle. »

 

 

La Pierre d’Angle est une fraternité entre des personnes du Quart Monde et d’autres qui les rejoignent.
Elle rassemble dix-huit groupes [1]

 

La fraternité de La Pierre d’Angle favorise un esprit commun, qui pourrait se décliner de la manière suivante :

– Se mettre ensemble à l’écoute de la Parole de Dieu et la travailler pour mieux suivre Jésus Christ.

– Approfondir, en la vivant, la spiritualité du père Joseph Wresinski.

– Ne pas cesser de rechercher le plus pauvre et le plus oublié, et lui donner la priorité.

Apprendre de l’expérience de vie des plus pauvres.

– Découvrir avec eux comment la présence de Dieu se manifeste déjà dans leur vie [2].

– Favoriser pour chaque groupe et pour chaque membre des groupes une participation accrue à la vie de l’Eglise et du monde.

Transmettre l’expérience de vie et la réflexion des plus pauvres à l’Eglise et au monde [3].

____________
 

Chaque groupe, à son rythme propre, organise des rencontres centrées sur la prière, le travail autour de la Parole de Dieu et le partage de la vie dans la convivialité.

Pour avancer les uns par les autres, et à partir du plus pauvre, la Pierre d’Angle propose des sessions, des retraites, des pèlerinages.

Elle publie aussi les « Chemins de Vie » (un feuillet bimensuel) et les éléments d’une initiation à une spiritualité à partir du plus pauvre [4].

La Pierre d’Angle est aussi en lien avec d’autres groupes : les uns vivant de la même spiritualité issue du père Joseph Wresinski (Le Sappel, la communauté de la Bonne Nouvelle, la famille Bartimée) ; les autres ayant le même objectif de permettre aux plus pauvres de vivre concrètement leur attachement à Jésus Christ (au sein du Réseau Saint Laurent).

____________
 

Je te bénis, Père :
ce que tu as caché aux sages et aux instruits,
tu l’as révélé aux tout petits.

Evangile de Matthieu 11, 25

La pierre rejetée des bâtisseurs
est devenue la pierre d’angle.

Actes des Apôtres 4, 11

Le Christ était la pierre d’angle
et il faisait des plus pauvres
la vie, la prière, la foi de l’Eglise à travers les siècles.

Père Joseph Wresinski

Suivre Jésus a cette double signification :
se faire pauvre et servir les plus pauvres,
mais aussi : apprendre d’eux
ce qu’est la vie, ce qu’est l’humanité,
mais aussi : qui est Dieu.

Père Joseph Wresinski

_______
 

 

[1Ces dix-huit groupes se rassemblent dans seize villes : Beuvry, Boulogne-sur-Mer, Brest, Chalon-sur-Saône, Dijon, Dole, La Flèche (2), Lens, Lyon, Mâcon, Metz (2), Montceau-les Mines, Paris, Persan, Rennes, Saint-Brieuc. Voir des éléments d’histoire et Une vidéo sur La Pierre d’Angle.
Contact : caillauxjcm@free.fr

[2C’est, pour le père Joseph, une manière de parler de l’évangélisation.
D’autre part, il remarque dans une conférence que, parmi d’autres interdits ressentis par les personnes vivant dans la grande précarité, l’interdit de spiritualité ne doit pas être minimisé. Et ailleurs il souligne que « le droit premier est le droit à la spiritualité : priver les pauvres de la possibilité d’aimer Dieu est l’injustice absolue » (dans une conférence à Anvers, en novembre 1987, ayant pour titre « Droits de Dieu et droits de l’homme »). Ou encore : 
« Le premier droit et l’aboutissement de tous les droits de l’homme est le droit à la spiritualité : permettre aux plus pauvres d’aller jusqu’au bout de leurs aspirations, pour puiser leurs forces en Dieu » (Heureux vous les pauvres, éd. Cana, 1984, p. 244).
Comment ne pas rappeler que le pape François, dans son Exhortation apostolique La joie de l’Evangile, écrit avec beaucoup de force et « avec douleur que la pire discrimination dont souffrent les pauvres est le manque d’attention spirituelle » (n°200) ? Voir ici.

[3Cette page constitue la charte de la Fraternité de La Pierre d’Angle. Voir des réactions à la charte, en cliquant ici. La Charte est régulièrement travaillé par le Conseil de La Pierre d’Angle (lire ici un texte sur les conditions pour vivre la fraternité entre nous).

[4Pour s’abonner à ces deux feuillets, il suffit de mettre un mail à l’adresse caillauxjcm@free.fr, en précisant le souhait de s’abonner aux Chemins de Vie. L’abonnement est de 2 € minimum ; prix de revient : 20 €.